Le chargé des relations extérieures ARMEPES-FRANCE, KENOUTE Moro a effectué quelques visites de courtoisie auprès de 2 responsables d’organisations pour la défense des droits humains . Ainsi il s’est entrenu avec le doyen et président de SOS-ESCLAVES, Boubacar Ould Messaoud. Il a été accueilli également par le grand-frère Mohamed Mbareck le président de l’organisme contre les discours extrémistes.

 Lors de ces rencontres chaleureuses et fructueuses, notre chargé des relations extérieures dépêché à l’intérieur depuis quelques semaines, a explicité davantage en quoi consiste l’esclavagisme qui sévit dans les communautés noires en particulier chez les soninkés.

L’accent a été mis sur la banalisation du discours extrémiste, provocateur et apologiste de l’esclavage venant des milieux féodaux et leurs obligés courtisans via différents réseaux sociaux. Les réalités agressives de l’ordre féodal dans les affaires publiques dans nos contrées villageoises ont été abordées largement. Des conseils ont été donnés par ces 2 personnalités de la société civile en Mauritanie. Nous réitèrons nos vifs remerciements pour ces accueils instructifs et porteurs d’espoir pour la difficile lutte contre l’esclavage et ses séquelles dans notre pays.

 La CECOM ARMEPES-France/GANBANAAXU FEDDE.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir