PRÉSIDENT MACKY SALL, FAITES ATTENTION, ON NE PIÉTINE PAS LA DÉMOCRATIE SÉNÉGALAISE RIEN QUE POUR FAIRE PLAISIR À UN PARRAIN DES TERRORISTES....

Président Macky Sall, faites attention, on ne piétine pas la démocratie Sénégalaise rien que pour faire plaisir à un parrain des terroristes dans le Nord-du-Mali. Un coup de fil d’un dictateur maure et le sommet de l’état Sénégalais se met à trembler.

Je n’y crois pas, je suis sous le choque, le président Macky Sall va-t-il fouler au sol la liberté d’expression, la démocratie sénégalaise en clouant le bec aux journalistes pour faire plaisir à un faux général mauritanien, le putschiste qui a signé des accords à Dakar avec son opposition qu’il n’a jamais respecté et qui soutient les terroristes qui éventrent notre voisin commun la république du Mali? Pire, qui ne sait pas la rébellion Casamançaise en Gambie était financée par la Mauritanie avec l’appui de Yaya Jemmah ?

Président Macky Sall, vous saviez très bien que la vie d’une poule est plus cotée que celle d’un Sénégalais vivant sur le sol Mauritanien. Les assassinats de sénégalais par les gardes cotes Mauritaniens sont fréquents,

pourquoi faire le dérapage verbal d’un journaliste, une affaire d’état carrément pendant que les autorités Mauritaniennes tuent des pères de familles pécheurs sénégalais partis à la recherche de quoi nourrir leurs familles laissant des orphelins et femmes veuves sans lendemain sans que les autorités sénégalaises m’en fassent une affaire d’état ?

Il y a mille et une solution de rappeler à l’ordre un journaliste ou toute personne qui dérape publiquement, le gouvernement sénégalais doit se ressaisir immédiatement en arrêtant d’harceler le journaliste Mamadou Sy TOUNKARA et la chaine privée 2STV. Décidément, des simples propos, le coup de gueule d’un journaliste est considéré comme plus grave que des assassinats au quotidien de sénégalais en Mauritanie. Il faut arrêter ce délire malsain monsieur le président Macky Sall. Incroyable surtout inimaginable, vous voyez pourquoi les pauvres sénégalais souffrent le martyr sur le sol Mauritanien, ils sont considérés comme moins que rien, de vrais parias ?


 La honte de l’Afrique noire, il ne se passe pas un jour sans que la République du Sénégal ne soit violemment pris à parti par certains chauvins maures hauts placés, qui insultent publiquement dans les medias mauritaniens  le Sénégal et ces pauvres nègres se plient en quatre pour satisfaire un petit complexé dictateur maure presque illettré sans culture qui soutient des terroristes qui tuent, décapitent des noirs africains. M. le Président Macky Sall, dites à Ould Abdel Aziz, les affaires sénégalaises ne regardent pas un putschiste Maure, le pauvre faux général Aziz doit arrêter son ingérence s’il ne veut pas la même chose chez lui. Le bon conseil est qu’il doit appliquer les lois contre l’esclavage au lieu de pleurnicher comme un gamin s’il ne veut basculer la Mauritanie dans une sale guerre civile.
 

Selon Dakaractu‎ : « Le coup de fil du président Aziz à Macky Sall


 Très mécontent de la sortie de Tounkara et des opposants mauritaniens, le président Mohamed Ould Aziz a passé un coup de fil au président Macky Sall. Selon des sources de Dakaractu, le président mauritanien s'est plaint que des chaines de télévision puissent ouvrir leurs antennes à des opposants qui viennent l'insulter ou dire du mal de son Gouvernement et de lui-même.


  Il a expliqué au président Sall que jamais il n'accepterait que des opposants sénégalais disent du mal de lui en terre mauritanienne, alors ce qui s'est passé au Sénégal est inadmissible.
 

Après l'avoir écouté, le président Macky Sall a rassuré son homologue en lui disant que cela ne se reproduirait plus jamais et qu'il prendra les décisions pour régler cette affaire une bonne fois. Des assurances qui ont apaisé le climat entre les deux chefs d'Etat.
 

La mise en demeure, la menace de retrait de la licence de la 2STV
 

Le ministre, Secrétaire d'Etat à la communication a publié un communiqué pour informer que la 2STV est mise en demeure et si cette situation perdure, la licence d'exploitation de la chaine de El hadj Ndiaye sera retirée.


  La colère de Macky Sall en conseil des ministre
 

Le président Macky Sall était noir de colère. Macky Sall n'a pas toléré qu'une chaine de télévision sorte des émissions dans lesquelles on s'attaque à des pays voisins et amis. A fortiori, inciter les gens à aller à la lutte armée pour régler des problèmes. Il a ordonné au ministre de la Justice d'activer le parquet pour qu'il s'autosaisisse si ce genre de choses se reproduit.
 

Le parquet est en alerte en attendant la suite des événements. La 2STV est avertie et Tounkara aussi. »

 

Diko Hanoune/ Militant Abolitionniste Mauritanien

 

 

Commentaires   

0 #1 Elhadji Kanoute 24-04-2018 18:47
C'est grave peau noire masque blanche un président docile et je regrette fort de lui donné mon soutien le 2012 lors des élections présidentielles
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir